Formation Comment devenir bibliothécaire ?

Développez vos compétences. Zéro euro à payer. Grâce à nos formations payées par l’Etat

Le bibliothécaire prend en charge la réception et le classement des ressources, mais aussi leur conservation. Il agrandit le fonds en fonction des demandes du public ou d’éventuels projets. Il effectue une veille professionnelle permanente afin de tenir ses connaissances à jour. Une autre facette du métier est l’accueil du public. Ce public est très varié, il peut s’agir en effet d’étudiants, d’enfants, de chercheurs, d’adultes, etc. Le bibliothécaire accompagne les usagers dans leurs démarches, peut les former aux outils de recherche numériques, et enregistre les prêts.

Conditions de travail du bibliothécaire

La profession requiert un excellent sens de l’organisation. A l’aise avec les outils bureautiques, le bibliothécaire doit savoir travailler avec méthode et précision. Dans la mesure où il exerce sa fonction au contact du public, il doit aussi avoir le sens de la communication et faire preuve de pédagogie.

En France, les bibliothécaires sont très souvent des fonctionnaires rattachés à la fonction publique d’État ou de la fonction publique territoriale. Il existe cependant des bibliothèques dans le secteur privé, mais il s’agit généralement d’organismes gérés par des bénévoles. Il s’agit d’une profession essentiellement féminine.

Études et formation

Le métier relevant principalement de la fonction publique, le recrutement des bibliothécaires se fait essentiellement sur concours. Il existe deux concours :

1/ Le concours d’assistant qualifié de conservation, bibliothécaire adjoint spécialisé, accessible après un Bac +2. Pour se présenter au concours, il faut être titulaire d’un des diplômes suivants (ou d’une équivalence) :

  • Un DUT ou un DEUST des métiers du livre et de la documentation.
  • Le diplôme de bibliothécaire-documentaliste de l’Institut catholique de Paris.
  • Le diplôme technique de documentaliste de l’Institut national des sciences et techniques de la documentation (INTD).
  • DEUG comprenant un enseignement de bibliothéconomie et de documentation délivré après un an d’études dans un Institut universitaire professionnalisé.

Le concours est constitué d’une épreuve d’admissibilité (cas pratique + questionnaire) suivie d’une épreuve d’admission (entretien avec un jury).

2/ Le concours de bibliothécaire, bibliothécaire territorial, conservateur des bibliothèques et conservateur territorial de bibliothèques, accessible avec un diplôme de niveau minimum Bac +3. Quelques cursus sont fortement conseillés, comme la licence pro bibliothèque et licence pro métiers du livre (ou bien des master dans ces domaines), un diplôme de l’EBD (école des bibliothécaires-documentalistes) ou de l’école nationale des Chartes. L’épreuve d’admissibilité est constituée d’une composition sur le domaine de la bibliothèque et de la rédaction d’une note de synthèse. L’épreuve d’admission est orale et se déroule devant un jury (commentaire de texte et appréciation des motivations).

Une fois admis au concours, les candidats intègrent l’Enssib (École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques) à Villeurbanne afin de suivre une formation correspondant au concours passé.

Certains établissements comme le CNED proposent des préparations aux concours de bibliothécaire.

Accompagnement personnalisé


Publié

dans

par

Étiquettes :